Auxerre n’a pas peur des clichés

affiche photo

Jusqu’au 30 juin, le Mois de la photo dans l’Yonne dure bien plus d’un mois et c’est tant mieux. Une édition exceptionnelle pour fêter le trentième anniversaire d’un évènement incontournable à vivre à Auxerre et ses environs.

Une édition pas comme les autres

crédit photo : mdp2014.

crédit photo : mdp2014.

En effet pour fêter cet anniversaire de l’évènement, les organisateurs ont décidé que ce ne serait pas un thème commun qui ferait le lien entre toutes les expositions, mais bel et bien les photographes qui ont participé aux éditions précédentes. Plus de quarante photographes sur vingt lieux pour apprécier des approches différentes de la photographie et revoir des artistes que vous aviez appréciés les années précédentes.

C’est l’occasion d’admirer une nouvelle fois ou de découvrir le travail du photographe sénégalais Mamadou Touré, du professeur marocain Rachid Bendaoud ou du Russe Alexey Myakishvev.

Inauguration et passation de pouvoir

Roland Berthes au centre. Crédit photo : mdp2014.

Roland Berthes au centre. Crédit photo : mdp2014.

Inauguré début avril à l’abbaye Saint-Germain d’Auxerre en présence de Guy Férez récemment réélu à la mairie, et de Roland Berthe, président de l’association du Mois de la photo, le Mois de la photo se poursuivra jusqu’au 30 juin. Passation de pouvoir car cet anniversaire est marqué par un changement d’équipe, Roland Berthe ayant la lourde tâche de succéder à l’emblématique président de l’association du Mois de la photo : Daniel Baudry. Nul doute qu’il saura faire montre de tout son enthousiasme et de son dynamisme.

Des expositions en veux-tu en voilà

"Librairies insolites" de François Rasse à la bibliothèque Lacarrière. Crédit photo François Rasse.

« Librairies insolites » de François Rasse à la bibliothèque Lacarrière. Crédit photo François Rasse.

Comme l’organisation voit les choses en grand et qu’il faut que tout le monde en profite, il n’y a pas un mais des lieux d’exposition. Depuis plusieurs semaines, les cimaises ont fleuri dans la ville et ses alentours. Rien qu’à Auxerre, en plus de l’abbaye Saint-Germain, rendez-vous sans plus tarder à la bibliothèque Lacarrière, à la MJC Saint-Pierre-Cloître, à la Maison des Piédalloues, au restaurant Le Cercle ou au Bureau Vallée.

Et parce que le Mois de la photo n’est pas un évènement exclusivement auxerrois mais une véritable fête de l’Yonne, vous pouvez également visiter les expositions à Avallon, Brienon-sur-Armançon, Coulanges-la-Vineuse, Joigny, à la bibliothèque municipale de Toucy, à Tonnerre ou encore au château de Viviers.

Des lieux et des ambiances

Crédit photo : Serge Sautereau.

Crédit photo : Serge Sautereau.

Chaque photographe possédant sa propre vision du métier et sa propre vision du monde, il n’y a pas à douter que tout le monde y trouvera son compte.

Serez-vous sensible aux chemins de l’oubli de Thierry Perrault qui fixe pour l’éternité ces lieux abandonnés et usés par le temps ou serez-vous plus touché par les paysages de montagne de Michel Worobel ? Vous laisserez-vous emporter par une vague de nostalgie en regardant la France rurale des années 80 à travers l’appareil de Gilles Puech ? Succomberez-vous au charme de la Jeune fille et l’ombre de Serge Sauterau ? Vous laisserez-vous télescoper par les Téléscopages de Daniel Carré et materné par les Maternités de Jacques Denarnaud ?

Ce qui est certain c’est que partout, pendant tout le mois de juin, vous trouverez une exposition, un artiste, une photographie qui vous touchera, vous amusera, vous étonnera. N’ayez pas peur des clichés, lorsqu’ils sont faits avec talent, ils sont très loin des idées reçues !

Renseignements :
http://mdp2014.blogspot.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *